Charles Clavem

Champagne

L’assemblage

Il est composé d’environ 1/7ème de chacun des sept cépages de Champagne, dont quatre, quasiment disparus, représentent moins de 0,3% de l’encépagement de l’AOC : Pinot Noir, Meunier, Chardonnay, Pinot Gris, Pinot Blanc, Arbanne et Petit Meslier.

La maturation

Chaque cépage est vendangé et pressé individuellement avec délicatesse. Les cépages sont ensuite assemblés et élevés ensemble, en fûts sélectionnés de 228L, pendant un an. Cet élevage ancestral favorise la micro-oxygénation du vin, ce qui va lui permettre de s’arrondir et de développer des arômes plus complexes sur des notes légèrement toastées.

Cet assemblage est ensuite ajouté à la Solera contenue dans des foudres en chêne de 30 hectolitres.

La méthode Solera

« Le vin vieux éduque le jeune, le vin jeune dynamise le vieux ». C’est tout le principe de la Solera qui consiste à assembler des vins plus anciens avec des vins plus jeunes afin d’avoir un équilibre parfait entre vinosité des vins plus anciens et fraîcheur des plus jeunes.

Cette Solera entamée en 2007 est composée à 100% de vins de réserve auxquels est ajouté tous les ans l’assemblage des sept cépages élevé en fûts. Démarche audacieuse lorsque cette technique d’élevage du vin est encore assez peu employée en Champagne.

Le dosage

Le dosage est très faible afin d’obtenir une cuvée « Extra Brut » : quatre grammes par litre. La liqueur est composée de vins de réserve de la Solera à laquelle est ajouté du moût de raisin concentré biologique.

L’assemblage

Il est composé d’environ 1/7ème de chacun des sept cépages de Champagne, dont quatre, quasiment disparus, représentent moins de 0,3% de l’encépagement de l’AOC : Pinot Noir, Meunier, Chardonnay, Pinot Gris, Pinot Blanc, Arbanne et Petit Meslier.

La maturation

Chaque cépage est vendangé et pressé individuellement avec délicatesse. Les cépages sont ensuite assemblés et élevés ensemble, en fûts sélectionnés de 228L, pendant un an. Cet élevage ancestral favorise la micro-oxygénation du vin, ce qui va lui permettre de s’arrondir et de développer des arômes plus complexes sur des notes légèrement toastées.
Cet assemblage est ensuite ajouté à la Solera contenue dans des foudres en chêne de 30 hectolitres.

La méthode Solera

« Le vin vieux éduque le jeune, le vin jeune dynamise le vieux ». C’est tout le principe de la Solera qui consiste à assembler des vins plus anciens avec des vins plus jeunes afin d’avoir un équilibre parfait entre vinosité des vins plus anciens et fraîcheur des plus jeunes.
Cette Solera entamée en 2007 est composée à 100% de vins de réserve auxquels est ajouté tous les ans l’assemblage des sept cépages élevé en fûts. Démarche audacieuse lorsque cette technique d’élevage du vin est encore assez peu employée en Champagne.

Le dosage

Le dosage est très faible afin d’obtenir une cuvée « Extra Brut » : quatre grammes par litre. La liqueur est composée de vins de réserve de la Solera à laquelle est ajouté du moût de raisin concentré biologique.